SST – Réclamer pour une dépression suite à une entorse lombaire ?

Dépression suite à une entorse lombaire ?Question d’un client :

Un travailleur a réclamé pour une dépression suite à une entorse lombaire…
 
Est-ce acceptable vu qu’il ne s’agit pas du tout du même siège de lésion ?

 
 

Réponse de la CMIPQ, Clinique Médicale à Montréal :

Oui, c’est acceptable par la CSST dans certains cas. Pour faire reconnaître un diagnostic psychologique suite à une lésion professionnelle au niveau physique, le travailleur doit démontrer que sa lésion psychologique découle directement de sa lésion professionnelle et non d’un problème personnel, des tracasseries administratives ou de la fin des indemnités de remplacement de revenu.
 
Cette situation peut s’appliquer dans des cas de séquelles permanentes importantes ou si le travailleur vit des changements importants suite à son accident de travail.

 

D’autres questions ? Contactez un gestionnaire en Santé et Sécurité au Travail :

Cliquez-ici pour contacter un gestionnaire SST de la CMIPQ.