Les risques de chute au travail

Les risques de chute au travail

Les risques de chute au travail sont présents dans tous les types d’emplois et peuvent causer des accidents graves. Saviez-vous que les chutes représentent l’une des trois principales causes de mortalité dans les accidents de travail? 

En 2018, 24% des décès suite à une lésion professionnelle étaient causés par des chutes. Chaque année la CNESST compte en moyenne 845 cas de chutes en hauteur et 7000 chutes au même niveau (perte d’équilibre, glissade, trébuchement).

Au vu du nombre de chutes recensé chaque année et parce que les risques sont présents dans tous les types de secteur d’activités, la CMIPQ met son expérience et son expertise à votre disposition par le biais de diverses formations afin de vous aider à mieux prévenir les chutes au travail.

Voici un cas de chute qui a fait l’objet d’une enquête de la CNESST:

Le 28 novembre 2017, vers 7h40, une équipe de trois préposés aux installations et à la propreté employés par la Société du parc Jean-Drapeau s’affaire à descendre les arbres décoratifs entreposés sur la mezzanine du Pavillon des services, afin de les installer dans le parc. Les portillons du garde-corps de la mezzanine sont ouverts afin de descendre les arbres à l’aide d’un chariot élévateur. Alors qu’il tire à reculons un arbre vers l’ouverture du garde-corps, un travailleur franchit les portillons et fait une chute de 3,4 m.

Conséquences : le travailleur décède des suites de ses blessures.

Causes: 1) La conception de l’ouverture du garde-corps de la mezzanine donnant accès aux fourches du chariot élévateur permettait au travailleur d’accéder au vide. 2) La méthode de travail utilisée par les travailleurs pour descendre les arbres de la mezzanine les exposait à une chute. »

>> En savoir plus